Suivez en direct le retour sur Terre de Thomas Pesquet

L’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet a passé six mois à bord de la Station spatiale internationale pour sa mission Proxima, où il a mené 60 expériences pour le compte des partenaires du laboratoire de recherche en impesanteur, ainsi que des opérations de maintenance de l’avant-poste orbital. Thomas a également effectué deux sorties dans l’espace et partagé sur les réseaux sociaux son extraordinaire aventure.

Son voyage retour commencera vendredi autour de 9h30 CEST lorsqu’il pénétrera dans le Soyouz MS-03 qui doit ramener le duo sur Terre. Le désamarrage de la Station est prévu vers 12h50 CEST, et l’atterrissage trois heures plus tard à 16h10 CEST.

L’équipage réduira sa vitesse de croisière orbitale de 28000km/h à zéro en l’espace de trois heures. En chemin, le Soyouz se séparera en trois parties, dont le module orbital et le module de service, qui brûleront intégralement dans l’atmosphère lors de leur descente vers la Terre. Le module de descente, dans lequel auront pris place Thomas et Oleg, va affronter des températures allant jusqu’à 1600°C, dues au frottement de l’atmosphère sur le bouclier thermique. 

Vous pourrez suivre le désamarrage et l’atterrissage ci-dessous en collaboration avec le CNES. Suivez également @esa_fr et @esaspaceflight sur Twitter pour les toutes dernières informations.

Programme

2 Juin (les horaires sont donnés en heure CEST, l’heure de Paris)

Adieux et fermeture de l’écoutille 09:30
Désamarrage  12:50 
Première impulsion de désorbitage pour engager la descente 15:17
Atterrissage 16:10 

Depuis le site d’atterrissage au Kazakhstan, Thomas se rendra directement au Centre européen des astronautes situé à Cologne (Allemagne) tandis qu’Oleg s’envolera vers le Centre d’entraînement des cosmonautes Youri-Gagarine à Moscou (Russie) pour leurs activités post-vol. Même si la mission semble terminée, les chercheurs sont désireux de faire des tests supplémentaires afin d’évaluer comment se porte Thomas après six mois dans l’espace ; de nombreuses prises de sang, tests et sessions de récolte d’échantillons l’attendent.

Comments

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.