Répétition Générale Pour L’expérience Echo

Mercredi 22 février au CADMOS a eu lieu l’EST de l’expérience Echo. L’Experiment Sequence Test (Test de séquence d’expérience) est l’ultime répétition générale avant que l’astronaute ne prenne la main sur les opérations.

Dans le spatial, rien n’est laissé au hasard et tout doit être opérationnel pour le jour J.  A l’occasion de l’EST, un volontaire joue le rôle de l’astronaute. L’objectif est de vérifier que tout fonctionne comme prévu. L’équipe sol et le volontaire vont donc dérouler la procédure rédigée en amont. Avant son départ, Thomas Pesquet a lui aussi déroulé cette procédure extrêmement précise pour s’assurer que tout était clair.

Credits: CNES–A. Blandeau

Credits: CNES–A. Blandeau

Echo est un nouvel échographe télé-opéré. Il propose une nouvelle sonde dont les mouvements les plus fins sont opérés depuis le sol par l’expert et non plus par l’astronaute lui-même.

Dans le cadre des opérations, il y a toujours un côté sol (en salle de contrôle) et un côté bord (dans l’ISS). C’est d’autant plus vrai avec Echo dont les commandes sont envoyées depuis la Terre. Pour l’EST, le côté bord est situé dans les labos du CADMOS pour marquer la distance. Mais Echo fonctionne aussi bien à quelques mètres qu’à plusieurs centaines de kilomètres de distance !

Décryptage

Credits: CNES–A. Blandeau

Credits: CNES–A. Blandeau

Sur ces photos vous pouvez voir :

1 - Le responsable d’expérience
Il accompagne l’expérience de son développement jusqu’à sa réalisation et au recueil de ses données.

2 - Le « PI » (Principal Investigator)
Il dirige toute la partie scientifique. Il fait partie d’un laboratoire de recherche et travaille en étroite collaboration avec les ingénieurs du CADMOS.

3 - Les opérateurs
Ce sont des ingénieurs certifiés qui seront amenés à suivre les opérations réelles et apporter un soutien à l’astronaute si besoin.

4 - Le responsable du segment sol
Il s’assure que tous les réseaux informatiques fonctionnent correctement.

5 - Le volontaire dans le rôle de l’astronaute

- En orange, l’échographe côté bord et l’échographie retransmise en temps réelle sur un simple ordinateur côté sol.

- En jaune, la sonde télé-opérée motorisée côté bord et la sonde factice que manipule l’expert côté sol

- En vert, les casques et micros permettent de communiquer avec le volontaire-astronaute et lui donner les indications précises sur le placement de la sonde. Même pendant la répétition avec des protagonistes français, les indications sont données en anglais.

- En bleu, la procédure rédigée par l’équipe du CADMOS en charge d’Echo. Elle est déroulée point par point par l’astronaute et suivie au fur et à mesure par les opérateurs.

L'EST d'Echo a confirmé que tous les voyants étaient au vert. Dans quelques jours, la même équipe sol pourra passer aux opérations réelles avec, cette fois, Thomas Pesquet comme sujet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.