Diary entry 5: the spacewalk

In collaboration with le Parisien Magazine / Aujourd'hui-en-France Magazine

Believe it or not, a few weeks ago when I saw that a spacewalk was on my agenda, I did not jump for joy. I am a rational person and know that our schedules can change. To give you an example, my launch to the International Space Station was moved at least five times. But the days went by and the date did not move. Little by little, I realised that I really was going to go outside in a spacesuit – every astronaut’s dream! It is a dream, because it does not happen to everyone. Besides having to train for it on Earth, one must also have a specific physical predisposition. Moving around in space wearing a spacesuit is like climbing in armour. The whole suit weighs nearly 200 kg. Tightening your fist feels like trying to crush a tennis ball. If you’re not muscular, especially in the upper body, you’re bound to struggle. You can’t be claustrophobic either. The first time I put on the harness, I remember feeling like I was locked up in a small box with only a tiny window to look outside.

In the airlock

On top of that, spacewalks are very rare. It happens that astronauts who can do a spacewalk never get the opportunity to put on the spacesuit! This type of operation takes time and is difficult to organise. When you do go out there, it is for a good reason. So when I had this extraordinary chance, I did not lose sight of the fact that I was not here to realise my fantasies, but because I have a job to do.

The morning of the spacewalk I woke up in top form. I was eager to cross the Space Station's entrance gate, even though there are of course risks to going out into space. Our spacesuits are very sophisticated machines that protect us, but errors can happen. In 2013, during a spacewalk, water began to leak into the helmet of my Italian colleague and friend Luca Parmitano. He had to be pulled into the Space Station urgently in order to avoid drowning.

There’s something else we have to be wary of. A spacewalk is mostly performed for maintenance operations or installing machines around the Station. We therefore walk with a bunch of tools that must be used with care. Should any of them be set free, this would be very problematic. Depending on its trajectory and speed, the object could enter orbit and collide with the International Space Station. That was my main concern, though I did not dwell on it for long. I trained for this and knew I was ready. Plus, I knew I would be out there with my American colleague and commander of the Station Shane Kimbrough, who had done a spacewalk before.

Shane during our spacewalk

We got up at six in the morning to get ready. It took us almost five hours to put on our spacesuits and do a final check. Then, around 13:00 GMT, we crossed the threshold of the airlock! My first sensation was exceptional. Strangely enough, I was not stressed. On the contrary, I felt very serene. Being inside the spacesuit reminded me of my training on Earth so it felt familiar. I feel good in this cocoon that I know by heart from training in neutral buoyancy facilities.

All of a sudden, it started to heat up. What we do not notice much due to the air-conditioning in the International Space Station is that the sun’s rays are very harsh in space. It is not stifling, but it does take you by surprise. For a few minutes, while I was waiting for Shane, I had the opportunity to take in my surroundings and snap some pictures.

What an extraordinary feeling to stand in front of the immensity of space! Under my feet was Earth and I could make out the continents, seas and clouds… Everything looked tiny. Ten minutes into our spacewalk, we had to start on our tasks. Time went by so fast! Though we stayed outside for six hours, it felt like thirty minutes. As is the case with all exceptional experiences, the senses are so overwhelmed that your memory struggles to retain everything. After some rest though the memories come back. I remember seeing my reflection wearing the spacesuit. I understand why astronauts are represented like that in the collective imagination. The spacesuit makes us look like knights, even superheroes. While I am none of those things, I have to admit I am aware of looking cooler than in the jeans and t-shirt that I wear 99% of the time.

Hi Oleg!

Comments

68 Comments

  • Mignon Ludovic says:

    Merci Thomas pour cet article qui nous plonge encore un peu plus dans l'expérience extraordinaire que tu es en train de vivre. Tu ne te rends pas compte à quel point tu fais rêver les gens de la haut, on est tous très fier de toi et merci encore de nous faire partager ta mission dans l'ISS.

    • yassof3 says:

      bonjout thomas avec ma classe nous travaillons sur ton blog et nous trouvons que tu est essentiel dans cette mission enfin bref continez comme sa et bravo

  • skrzypczak says:

    Magnifique article! Merci Thomas de nous faire partager vos état d'âme dans vos situations exceptionnelles et inoubliables pour vous et pour nos grâce à vos photos si nettes et si artistiques, également! j'espère que vous nous ferez partager de la même façon votre expérience artistique: "télescope intérieur" proposée par Eduardo Cak. Elle m'intéresse très fort! Bonne continuation et continuez de nous faire rêver, nous en avons bien besoin.

  • Hélène Grivel says:

    merci Thomas !!! Trop fière de toi !!!

  • Renaud servant says:

    Difficile de ne pas vous suivre Thomas , vos récits sont passionnant, et cette sortie extravehiculaire , que j'ai suivi avec passion en direct , est certainement pour vous l'aboutissement de toutes ces années d entraînement, même si il n'y a pas que cela qui compte , une sensation unique , que peu d humains vivront, maintenant votre nom est inscrit dans la grande épopée de l espace .

  • Di martino says:

    Il ne nous manquait que votre ressenti, voilà qui est fait! Merci...

  • Lafitte Bruno says:

    Bonjour Thomas, je suis passionné comme tant d'autres, je fais partie d'un groupe de fans Thomas Pesquet fan :o)!. Saches que tout ton investissement depuis des années est récompensé par l'immense bonheur que tu donnes par tes récits, photos, vidéo a des milliers de gens : Merci Thomas; Bruno.

  • heurtel says:

    suis sans voix et sans mot, votre récit est magnifique, j ai eu l impression d etre compressée dans votre combinaison . La joie pourra vous envahir quand vous serez de retour "chez nous" Encore merci pour tous les moments que vous nous faites vivre et si bien contés !! Faciles à comprendre mais tellement difficiles à imaginer.... a bientôt Thomas le Normand

  • véronique Flocard says:

    waouh en vous lisent je ressens une sensation de bien êtres , je vous suis depuis le début et je pense qu'il n'y a rien au dessus de tout ça ,qui vaille la peine ,merci pour tout ça ces belle photos , ces vidéos , quel bonheur , nous les humains si petits au milieu de cette univers grandioses ,nous qui détruisons cette merveille , ,
    prenez soins de vous a bientôt de vous suivre

  • Raph says:

    Et pas d'ovni ? Hmmhmm

  • CALLEa Sauveur says:

    Par son récit,Thomas nous immerge dans son scaphandre de spationaute et nous fait voyager dans l'immensité de l'univers. Non seulement c'est un des meilleurs astronautes de l'ESA mais l'on découvre en lui un véritable journaliste de l'espace. Merci.

  • Louloute says:

    j'ai lu les deux articles (en français et anglais) et j'ai l'impression qu'il manque un morceau à la fin de la version française ... ou pas ??

  • CALLEa Sauveur says:

    . Votre remarquable récit nous fait partager vos immenses sensations et les grandes difficultés que représente cette sortie extravéhiculaire. Quitte à gêner votre haute humilité, je constate, et nous sommes nombreux que vous détenez des capacités lors du commun qui font de vous un astronaute de premier rang. La NASA a trouvé en vous un candidat pour la mission martienne...Merci.

  • Louloute says:

    Mis à part ça, un récit super intéressant et tout en modestie comme d'habitude. Une merveilleuse expérience maitrisée de A à Z que vous pourrez renouveler j'espère 😉

  • Thérèse says:

    Il n'y à pas de mots assez fort pour exprimer tout ce que contient ce récit.......J'ai suivi cette sorti, c'est fabuleux ce que l'homme est capable de faire. BRAVO.

  • Saubesty says:

    Ce récit est passionnant. Des milliers de personnes suivent votre extraordinaire épopée. Bravo de nous faire rêver ainsi.

  • Magalie says:

    Bonjour, vos impressions de nuit, l'espace est=il aussi étoilé qu'il peut l'être parfois sur terre ?

  • Helene says:

    Thomas, moi qui ai vu les premiers pas sur la Lune à la télé en direct quand j'étais petite, vous continuez à nous faire rêver mais avec toutes vos explications si précieuses c'est tellement instructif ! c'est une aventure à mi-chemin entre rêve et réalité, en tous les cas MERCI !!!

  • Dom Dom says:

    C'est dingue comme experience ! Le self control doit être de rigueur comme dans toute première fois. Je n'ai pas pu suivre votre sortie en direct, la tempête qui a ravagé la Normandie la veille avait endommagé pas mal d'équipement sur terre, à mon grand regret! En tout cas, cette aventure est passionnante, surtout quand on est fan de geographie, cela me sert de support à mes formations d'animation. Encore merci pour tout! Bonne continuation

  • M says:

    Bonjour, vos impressions l'espace la nuit, voyez vous autant d'etoiles que nous la nuit ?

  • LESCOP says:

    Merci pour cet authentique témoignage. Je dois dire que j'avais du mal à sortir de chez moi! J'ai regardé la sortie en intégralité! Merci pour ce beau spectacle. Félicitations à vous tous.
    Mon père de 94 ans a également suivi vos exploits!
    Bien amicalement.

  • Laurence says:

    Il nous tardait de connaitre vos ressentis sur votre sortie extravéhiculaire. Voilà qui est chose faite!
    Nous sommes contents que l'ESA recrute des astronautes "communicants" comme vous.
    Cela ouvre l’esprit et nourri la soif d'apprendre
    Nous, notre EVA est programmée pour cet été à la citée de l’espace.
    Merci l'ESA,merci au CNES, merci Thomas.

  • Delphine says:

    Bravo Thomas, ta sincérité et ton humilité me touchent énormément. Je me permets de te tutoyer car j'ai le même âge que toi. J'enseigne les SVT dans un collège. Tu es un modèle de persévérance et d'accomplissement pour tous nos jeunes. Alors reste tel que tu es et continue à nous faire partager tes expériences avec autant de gentillesse. Encore merci !

  • " Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraient " disait Blaise PASCAL qui, bien sûr, n'a pas pu, en son temps, faire de "sortie extra-véhiculaire !
    Cette frayeur n'existe donc pas pour vous .
    Que pourriez-vous dire aujourd'hui, après votre propre expérience, à Blaise PASCAL ?
    Fier de vous ! JD

  • Sarolėa Xavier says:

    Merci de passer du temps à transmettre de façon aussi didactique et enthousiaste ! Bravo pour votre courage.

  • Leah says:

    Thank you for sharing this experience. I'm certain you realize how much so many of us cheer you and your cohorts on while feeling a bit of personal envy. Nice pictures, too! Merci!

  • TERRASSE Brigitte says:

    On l'attendait tous ce moment où enfin vous nous feriez part de vos impressions lors de cette sortie dans l'espace.
    On aurait voulu être dans notre tête pour vivre ça avec vous. Merci mille fois de ce partage, de votre gentillesse et de votre simplicité. Vos proches doivent être tellement fiers de vous. Continuez à nous faire rêver et surtout à nous faire découvrir votre passion.

  • Jofa says:

    Passionnant , ce récit complète bien ce que j ai suivi en direct ,
    Merci

  • ProximaNath says:

    Bonjour Thomas,

    Nous ne pourrons jamais te remercier assez, de partager avec nous tous les aspects de ta Mission.

    J'ai adore regarder chaque secondes de ta sortie extravehiculaire. C'etait absolument fascinant. Quelles emotions pour nous aussi ! Instinctivement, je savais si c'etait toi que l'on voyait travailler. Quelle maitrise incroyable, tu as.

    Pourtant, je ne pouvais pas m'empecher de commanter tes mouvements, debout, le nez colle a l'ecran de ma tele : "tres bien", "attention", "oops", "doucement", "incroyable", etc.
    Le plus stressant etait les passages nocturnes... As-tu ressenti une baisse de temperature durant ces periodes de nuit ?

    Merci a toi Thomas et a toutes les equipes qui contribuent a nous faire vivre autant de beaux moments.

    Tu es vraiment exceptionnel dans l'espace, mais on prefere te savoir a l'interieur de l'ISS 😉

  • Monique says:

    Je vous ai suivi durant ces 5h et 58minutes, comme beaucoup. voir la planète Terre sous vos pieds était époustouflant. Mais ce qui m'a le plus impressionnée, c'est le changement progressif de votre voix. Plus étouffée, avec un débit haché parfois et des phrases plus courtes. Là, je me suis rendue compte des efforts à fournir lors de cette très longue sortie. Merci pour ce partage inouï !

  • FRANCESCHI COROUGE ELISABETH says:

    Merci Thomas de nous faire partager toutes ces informations passionnantes. Vous nous donnez l'impression d'être un être très généreux , attentifs à ceux qui vous entourent. Vous êtes tous les 6 des héros. Et cette fois nous avons un héros français ! Nous en avions besoin !

  • Jacques BOURGOIS says:

    Merci pour ce retex , j'ai suvi en partie la sortie et s'était une superbe retransmission à regarder , à la fois technique mais aussi poétique avec ces belles vues de la Terre . Cela nous a démontré une fois de plus qu'il faut en prendre soin et que nous vivons tous ensemble , rendant bien futile les querelles du monde étalé à vos pieds . Cela doit être une sensation très impressionnante à postériori , en particulier lors du retour sur terre .Bonne poursuite de la mission PROXIMA ;

  • Fontaine says:

    Hello Thomas,

    5 heures pour s'habiller (et sans maquilleuse!). Un truc de fou.
    Il va falloir progresser sinon nos films de science fiction ne pourront pas suivre! IlSorry mettent en général 1 minute ;-).

    Merci merci... on n'arrive je pense pas à évaluer l'exploit physique que represente une EVA.

    Encore bravo pour ce reportage sur la vie d'un astronaute comme les autres qui fait rêver petits et grands de toute les générations.

    Ça c'est un vrai exploit!

    Christophe

  • Béatrice says:

    Merci pour tout ces partages, photos, explications, ces génial de vous suivre ,de vous voir travailler .Bravo. . a vous et l'équipe super expérience bravo , bonne continuation

  • Sherwin A. Hidalgo says:

    Congratulations, dear friend. You deserve all the happiness in the world. I'm looking forward to your second spacewalk.

  • Anne-Marie says:

    Merci infiniment Thomas. Que du bonheur ces merveilleuses photos et vidéos que vous nous offrez à nous "simples terriens", ébahis de vous voir évoluer de la sorte au dessus de nos têtes 🙂 J'ai également suivi avec beaucoup d'admiration et d'émotion toute votre sortie extravéhiculaire depuis Madrid à travers l'Ipad (magique).Très émouvant d'ailleurs de voir tant de nationalités enthousiastes rivées à votre direct. Un grand bravo et excellente continuation pour les mois qui restent.

  • Daniel says:

    Quand on est hors de l'ISS, peut-on avoir le vertige sachant que l'on n'est pas en connexion avec la terre, ce qui favorise cet effet de vertige

  • Merci Thomas

    Merci pour ce reçit passionnant qui nous fait vivre de l'intérieur ce que nous avons suivi de près mais vu de loin;
    Merci pour vos photos et vos commentaires pleins d'humour;
    Merci de penser à partager avec nous, petits terriens restés sur le plancher des vaches ;
    Merci pour cet émerveillement qui ne vous quitte pas, face à la démesure de l'Univers et la beauté de notre planète;

    Merci enfin (pour aujourd'hui) d'être d'une modestie telle que j'ai l'impression d'être une de vos amie quand je vous lis; je me sens privilégiée d'être Française.

  • OLIVIER Jonathan says:

    Encore merci Thomas pour tous les récits dont tu nous régale régulièrement.
    J'ai l'impression de lire la vie quotidienne d'un personnage sortie tout droit du cerveau d'Arthur C. Clarke. 😉
    C'est vraiment fantastique !!

  • Driot says:

    Je suis éblouie et vous nous faîtes vraiment vivre vos expériences et émotions..émue..émerveillée par vos superbes photos..
    Merci Thomas..
    Belle aventure humaine avec vos compagnons de l'espace...que vous partagez..
    Mulhouse......sait-on jamais si vous passiez au-dessus de la belle Alsace!

  • Béatrice Pelletier says:

    Un vrai regal de lecture, de sensations fortes transmises depuis l'espace...merci d'être un communicant si accessible pour nous simple terrien ! Vous faites rêver les jeunes générations! Et les anciennes aussi!

  • BOCQUET says:

    Encore une fois Merci Thomas pour le partage de vos ressentis de votre vie des émotions... j'ai l'impression de me répéter mais vraiment un grand merci ! Dieu ou je ne sais pas qui vous a doté d'une qualité exceptionnelle faire profiter les autres de votre passion c'est fantastique vous savez communiquer votre enthousiasme je suis admirative

  • Kenza says:

    Vous etes formidable Thomas je suis impressionnee et merci de nous faire partager cette incroyable experience vous etes un grand homme !

  • Fourmeaux says:

    Je ne saurais trop vous remercier pour votre humanité.

  • Julien says:

    C'est vraiment impressionnant de lire votre récit !
    Heureusement qu'il ne faut pas autant de temps pour sortir de chez soi 😉

  • Franchement Thomas, c'était magique de te voir et te savoir en train de faire cette EVA !
    C'est génial également de voir l'engouement et l'engagement des gens pour suivre ce que toi et tes collègues faites au quotidien dans ce labo orbital exceptionnel : le nombre de followers sur les réseaux ne fait que grimper, et j'ai vraiment hâte d'en parler avec toi as ton retour lorsque tu auras le temps !
    Continue à fédérer comme ça et bonne continuation dans la station !
    A bientôt !

  • Ménager says:

    Bonjour,
    C'est juste magnifique ce que vous faites partager. Partager vos expériences et surtout vos ressentis avec le reste du monde sont fait avec modestie. Mon garçon de 11.5 ans (collège d'allassac) se découvre une autre passion grâce à votre pédagogie.
    Merci pour tout.

  • mireille Gasquet says:

    admirative , envieuse et néanmoins consciente que ce n'est ni simple ni facile et encore moins à la portée d'un lambda "d'être dans lISS.
    vu d'ici c'est pourtant presque banal...
    mais si l'on y pense une combi du poids d'une armure dans le vide et pendant tant d’heures ...un poste de travail sur terre n'est même pas envisageable dans de telle condition !!! REFLEXION par contre , j aurai juste une question : le vide autour... le noir ..le neant surtout dans le coté nuit quelles sont les impressions ?

  • Lybedu says:

    Merci Thomas pour ce partage c'est vraiment fantastique. Nous avons beaucoup de chance, d'avoir tous ces détails qui nous échappe nous terriens. On ne peut pas ressentir, ni même comprendre réellement les sensations extraordinaires qu'un tel voyage doit procurer puisque nous ne vivrons jamais une telle expérience, mais au moins on peut, grâce à vous imaginer, rêver et entrevoir... c'est déjà beaucoup, Merci. De plus, nous sommes gâtés avec toutes les photos que vous nous partagez. Je suis fascinée par tout cela et je reste sans voix devant la beauté de la terre vue du haut !

  • Girard noelle says:

    Spasibo Thank YOU Merci pour ces merveilleuses images de votre sortie et merci à vous tous nos représentants de la Terre désolés pour nos amis russes c'est le seul mot que je sais ECRIRE et prononcer mais BRAVO à eux pour leur performance et aussi PEGGY ET VOUS THOMAS . MILLES MERCIS

  • elise says:

    merci de partager tout ca

  • Francois says:

    C'est vraiment cool d'avoir là haut un gars comme toi qui ne garde pas toutes ces sensations et ces images pour lui mais qui les partage autant avec "ici bas". :o)

    A une époque où beaucoup sont blasés de presque tout, tes aventures et tes récits nous ébahissent toujours autant !

    MERCI THOMAS !

  • Adrien says:

    Un grand merci pour votre témoignage et toutes ces superbes photos que vous nous envoyez ! C'est magnifique de vivre cette aventure avec vous. J'espère que vous aurez l'occasion de repérer la petite île de Bréhat (pointe nord de la Bretagne) et de la prendre en photo. On vous y attend pour le festival des Insulaires fin septembre! Profitez bien de cette magnifique expédition. Et merci encore. Adrien

  • BERNARD Claude says:

    Merci Thomas. Le récit de ton aventure, que tu nous fait vivre grâce à ton journal de bord, me permet à moi, Terrien qui ne pourra jamais connaître un vol spatial, de pouvoir encore rêver. Donc, une fois encore MERCI !

  • Raflo says:

    Merci.. Est-ce que tu avais l'impression que tes gestes allaient au ralenti ?

  • Steve Roeck says:

    Une EVA c'est impressionnant. Son corps se déplace a 28'800 km/h dans environnement hyper hostile pour l'humain.
    Magnifique.
    Bravo !

  • Christian LEROUX says:

    tout simplement magique grandiose les photos sonts trés nette bravo Thomas

  • Coralie says:

    Merci pour ce partage de votre ressenti, de vos sensations. C'est juste incroyable pour nous . N arrêtez surtout pas de nous faire rêver!!!

  • yassof3 says:

    c est hallucinant le courage qu il faut pour sortir dans l espace

  • yassof3 says:

    bonjour nous travaillons sur vous depuis une semaine et je trouve que vous etes tres courageux bonne chance

  • Encore un article qui me file les larmes aux yeux, c'est tellement bien de pouvoir vivre ça au moins par procuration. J'ai regardé les lives des deux eva de janvier et j'ai adoré ça, il y a une sérénité à vous voir travailler dans cet environnement qui est incroyable. Je ne pourrais pas dire que j'ai compris tout ce qui se passait, mais je suis ultra reconnaissante qu'on nous permette de pouvoir suivre ça en direct et que vous nous racontiez ce que vous avez vécu à travers ces blogs. Merci !

  • bruna TAUZIN says:

    Bonjour Thomas
    Comment vous dire notre admiration et notre fierté
    Vous êtes un homme exceptionnel et humble à la fois.
    Nous vous aimons pour tout ça.
    A l 'occasion, passant au dessus de nos têtes, par temps clair, si possible, une photo de la dune du Pyla.
    Merci !

  • Lilou Parvais says:

    Coucou Thomas, ce que tu fais est magique et tu l'expliques hyper bien ! En tout cas tu me fais rêver... C'est dur de faire astronaute ? Moi plus tard je veux faire ça ! Tu es mon modèle !!!

    Lilou Parvais, 11 ans

  • Joybellart says:

    Un récit absolument fantastique, on est vraiment happé dès le début. Il faut dire que l'aventure de marcher dans l'espace n'est pas rien non plus ;).
    Personnellement le fait de partager vous impression est l'aspect qui m'intéresse le plus.
    Merci et profitez et faites-nous profiter de cette expérience à chaque instant

  • Merci Thomas Pesquet pour ce partage de sensations et d'émotions ! Bien à vous.

  • Thibaud says:

    Merci Thomas pour toutes ces informations sur l'espace et sur tes missions.
    Une question : as tu ressenti des flashs lumineux bleus (phosphènes) lors de ta sortie en dehors de l'ISS, comme ce qui a été décrit dans le programme ALTEA ?

    Bon courage pour le reste du voyage !
    Bien à toi

  • Michèle says:

    Bonjour Thomas,
    C'est passionnant. J'aime lire vos récits. Pendant votre sortie j'étais "morte" de peur.
    Merci pour tout ce que vous faites : expériences qui feront avancer la médecine, etc.... et les magnifiques photos.
    Votre bonheur se sent à travers vos reportages.
    Mille mercis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *