Clean space

Training at Johnson Space Centre, USA, for a spacewalk. Credits: ESA–S. Corvaja

Training at Johnson Space Centre, USA, for a spacewalk. Credits: ESA–S. Corvaja

My departure for the International Space Station approaches. Soon I will be 400 km above Earth floating in a spacecraft in the vacuum of space. A new danger is developing, one of space debris. If a piece of space debris were to hit the International Space Station, our mission could be over. At worst, we may only have time to enter our Soyuz spacecraft and return to Earth.

I trained for seven years for this six-month mission in space. During my training I learnt to react to catastrophic scenarios, which was when I first heard about the new menace of space debris. The three worst-case scenarios for us on the Space Station are a fire, toxic spills and a loss of pressure. A probable cause of the latter is a hole in the International Space Station caused by space debris.

Chip in the International Space Station's Cupola observatory caused by space debris. Credits: ESA/NASA

Chip in the International Space Station's Cupola observatory caused by space debris. Credits: ESA/NASA

Of course not all space debris would penetrate the hull of the Space Station. It is shielded to withstand an impact by debris up to 1 cm in diameter. Larger pieces of debris are monitored from Earth. Their orbits are known and if they pose a risk to the Station, engineers can modify the outpost’s orbit to avoid a collision.

The International Space Station moves four to five times a year to avoid space debris, but the risks are increasing – and not only for the Space Station.

Humans have launched over 6000 rockets into space up to now. Rocket stages, satellites and space stations are lying dormant in orbit. At the beginning of the space age, nobody thought about the problem these objects would create.

It is humbling to think that space was a pure environment untouched by humans until we came and polluted it with old satellites. There are now 29 000 objects larger than 10 cm orbiting our planet, some as large as 10 meters. These objects are a hazard to spacecraft operators as they could damage and destroy operational satellites if undetected.

distribution_of_debris_node_full_image_2

Distribution of space debris. Credits: ESA

The space community should reflect on how to responsibly plan our activities by looking not only to the skies but also down to Earth as this problem concerns us all. We all benefit from space and it is time to consider the consequences of our actions and work to clean our polluted space and reduce the causes of new debris.

If we do nothing now, it will be too late in 30 years’ time. The orbits are becoming too polluted. Similar to climate change, we must act now and cannot wait until it is too late.

We need to radically change the way we design spacecraft and satellites so that we will no longer need to actively avoid them at the end of their life. I believe that that is the future and the change is taking place.

ESA launched the Clean Space initiative in 2012. They are working on technologies to reduce space debris and avoid creating more. I  enjoy working with them and I will continue to promote their activities. As the team says “the clean way is the only way.”

Comments

33 Comments

  • Chloé says:

    @Thom_astro Bonjour ; je m'appelle Chloé, et je suis actuellement Lycéene.
    Mon professeur d'anglais m'a posée une question sur vous et je dois en faire un exposé, en l'occurrence malgrès de longues heures de recherche je n'ai pratiquement rien trouver alors je me permets de vous poser directement la question car vous serez le mieux placé pour me répondre ; Pourquoi avait - vous appris la dentisterie?
    Merci par avance

    • julien says:

      As it is your English teacher we will reply in English: as astronauts stay six months in space they need to be able to perform basic medical procedures – such as dentistry – on their colleagues in case of emergency.

    • Valerie J says:

      Vous etes une personne incroyable Thomas. En tant que Francaise et passionnee d'aeronautique je suis tres fiere de vous. Quel sont vos premieres impressions de decouvrir l'espace et la terre de l'iss? Avez vous le sentiment qu'une puissance superieur regit notre univers?
      Vo sentiments profonds seront tres interressants vus d'une autre dimension. Bon vol

  • Ana says:

    De tout cœur avec vous Thomas ! Vous êtes très courageux et admirable ! Excellente fin de préparation, nous serons au rdv le jour J !!!

  • Masy Marguerite says:

    L' existence de personnes exceptionnelles comme vous doit réjouir le monde entier.

  • notte pascale says:

    Bonjour, j'ai vraiment apprécié votre émission qui a été diffusée sur la chaîne Planète +

  • Laurence says:

    Je vous avais twitter ceci en Octobre.
    Laurence ‏@melymath 8 oct.
    @Thom_astro 1/3 Bon voyage! nous vous suivront acidulent et réaliserons nos rêves à travers vous!
    @Thom_astro 1/2 la pollution spatiale que nous provoquons et provoquerons sur les orbites et sur mars par exemple.pensez y 1 fois la haut
    Laurence ‏@melymath 8 oct.
    @Thom_astro 1/1 Nous admirons l'aventure humaine et scientifique que vous nous faites vivre. Mais promettez nous que vous tous anticipez...

    Et bien j'ai la réponse à mes interrogations!
    Merci, merci ,merci Thomas Vous êtes vraiment un exemple à suivre! Que dire de mieux?

  • Chanelonam says:

    Je vous souhaite de vivre une belle expérience à bord de l'Iss. En effet c'est triste que la conquête spatiale ait engendré tous ses débris autour de notre belle planète mais en prendre conscience est déjà un bon début. Continuez sur votre voie et profitez de ces mois à venir.

  • Arnaud says:

    Merci pour cet article, qui me donne envie de me renseigner sur le programme CleanSpace.
    Si vous pouviez éviter de nous rejouer Gravity en live, ce serait super...
    Bon vol !

    Arnaud

  • MattLH says:

    Merci pour ce premier article. Suivre tes aventures est passionnant !
    Bon vol vers l'ISS. Profites en bien !!
    Amicalement
    Matt du Havre 🙂

  • Benedicte LAUBE et Thomas says:

    Bonjour Thomas, mon fils de 8 ans vous suit assidûment et me demande chaque jour de vos "nouvelles".... Il ouvre ses yeux très grand à chaque photo que vous publiez alors merci de ce partage et de lui mettre plein de belles étoiles dans les yeux !!
    Il vous a fait un petit dessin pour vous souhaiter un bon voyage et vous porter bonheur. Je ne sais pas comment le joindre à ce message ou via Fb... Il est évidemment super déçu alors je tente ma chance par ce message... Je n'ose même pas imaginer la concentration dont vous vous devez faire preuve à 5 jours du départ, et lire ou répondre à tous est improbable mais on ne sait jamais.... Au cas où, merci de me dire comment faire et sinon, on vous souhaite le meilleur !

  • florence says:

    Merci Thomas de nous expliquer avec simplicité des choses parfois très techniques.J' admire que vous vous serviez de votre médiatisation pour mettre en avant des associations , des problèmes ...Mais vous faites plus que les constater,vous recherchez des solutions.Dans un même temps vous tentez d éduquer et de transmettre la passion qui vous anime pour l espace.Vous tentez au mieux de nous faire participer à l aventure et un grand merci pour cela.Que ce soit sur terre mais aussi dans l espace la pollution existe.Beaucoup pensent que c est le problème des autres, que les autres l ignorent alors pourquoi eux devraient ils faire un effort?Le problème d une société individualiste qui vit sur le court terme...Le problème d'une société"kleenex" qui valorise le changement,la consommation et le profit au détriment de la qualité de vie des générations à venir.Petite j' ai aussi eu cette tendance facile à dire à mes parents : "j' ai eu une mauvaise note mais tous les autres ont aussi eu une mauvaise note..."Ce à quoi mes parents répondaient invariablement :"Nous nous moquons des autres , ce qui nous interesse c' est ton travail à toi".De cela j' ai appris que chacun est responsable de lui- même et de ses actes.Que , par exemple,jeter un papier dans la rue est mal même si beaucoup le font et que ma responsabilité est d agir de la bonne façon quoi que fassent les autres , quel que soit l' exemple qu ils donnent et quel que soit leur nombre.C' est ainsi tout doucement que les choses avancent et evoluent.Et la participation de chacun est importante.Un plus un plus un cela finit par faire beaucoup et par peser et par avoir des résultats.De grandes choses initiées par des scientifiques comme vous ou par des particuliers animés par une passion particulière.Et cela est un réconfort de constater moins d égoisme,moins d'indifférence.Bravo à vous et merci pour votre partage.

  • Géopardy says:

    Bravo et merci Tom de nous faire partager ta formidable aventure ! Je te souhaite le meilleur pour la suite !!!

  • Noblia says:

    Bonjour Thomas !!! Je suis en admiration devant vous !!! Vous êtes quelqu'un de grand qui n'a aucune limite d'ambition les Mission clean Space et un point très important pour la suite de l'aventure !! Bon courage et de la réussite La terre est derrière vous tous ! ✊

  • THIERRY says:

    C'est un grave problème que les débris.
    Le livre "POLLUTION SPATIALE, l'état d'urgence" de Christophe BONNAL aux Editions Belin) dresse un excellent état des lieux.

  • Karine says:

    C'est super sympa le blog!! Vous allez nous faire partager votre aventure.Vous êtes très courageux , vous allez vivre votre rêve .Je vous souhaite bon courage et j'ai hâte d'avoir des nouvelles de là haut .

  • Christelle says:

    Bon voyage Thomas. mes filles de 6 et 4 ans vous suivent, et vous faites presque partie de la famille, 🙂 Nous avons hâte de voir les images que vous pourrez prendre de l'ISS !
    Bravo à vous, vous êtes une personne formidable.

  • Emilie Sarzier Bonardau says:

    Merci et bravo pour votre blog ! Bientôt vous serez au-dessus de nos têtes.
    Je suis sur que tout ce passera bien ! Malgre le noir absolu, malgre le vide , le néant, et tout ces dangers vous vous sentirez plus vivant que jamais en voyant notre belle terre. Le cœur plus vaillant que jamais. je n'aurais jamais cette chance cette possibilité alors profiter pour moi ! Bise à vous super astronaute ! Emilie.

  • Fred says:

    Big hug thomas. This was a lot of work. Amazing to follow your hard work on TV documentary. Now, enjoy! For all of us please send a big kiss to space.

  • Lignux says:

    Bonjour Thomas,

    Je te souhaite le meilleur pour ta mission à bord de l'ISS. J'ai hâte de voir la station passer dans le ciel et de me dire "il est tout là haut !".

    Chapeau bas Monsieur Pesquet !

  • Sandrine Flore says:

    Bonjour Thomas,

    Toute la Normandie est avec vous et nous suivrons avec beaucoup d'intérêt votre mission au sein de l'ISS. Ce blog est une forme de " rdv" avec vous pour apprendre de nouvelles connaissances sur l'espace.
    Bon vol à vous !

  • Géraldine says:

    Tout simplement admirative. Merci.

  • Benard-Bricaire says:

    400km...sur terre ce n'est pas grand chose...et là, c'est juste incroyable.. Nous avons visité le Space Center de Houston il y a quelques mois, et sommes restés émerveillés et stupéfaits devant l'historique de tous ces exploits. Nous suivrons avec passion ce blog... des étoiles dans les yeux et 5 coeurs de plus à l'unisson avec vous...

  • Puyuelo says:

    Bonjour,
    Votre préparation et votre courage méritent le respect.
    L utilisation de la physique quantique permet de créer des champs magnétiques supérieurs à 14.7 Tesla capables de protéger efficacement contre:
    1. le vieillissement
    2. les débris spatiaux
    Tu verras un exemple sur mon blog.
    Une autre solution consiste à utiliser un rayon laser tracteur qui permet de déplacer des météorites de grosses tailles en utilisant une onde laser stationnaire qui concentré la matière sombre.
    Il faut aussi résoudre le problème de l antigravite pour réduire les risques au décollage et les accélérations importantes.
    Good Luck

  • Sherwin A. Hidalgo says:

    Dear brotherly friend Thomas, hope to read more fantastic articles of yours. Have a safe flight and a blessed and happy stay at ISS.

  • Anne charlotte says:

    Mille merci pour ce moment magique originaire d auffay ont est un peu fierro de notre thomas les larmes ont coule a 21 h20 a tres bientot sur ton blog

  • Kari kreps says:

    Thanks for all the updates..

  • Naji says:

    Amarrage réussi à l'ISS ! Bonne chance pour la suite.

  • Muriel says:

    Bonjour Thomas, j'ignorais que la pollution spatiale existait. L'Homme est malheureusement capable de mutiler aussi L 'Espace. Mais comment faire: créer des métaux non polluants ? En tous cas , Clean Space est une tres bonne idée.

  • Sharika says:

    Great work! This is the type of info that should be shared around the web. Shame on the search engines for not positioning this post higher! Come on over and visit my site . Thanks =)

  • Olivier says:

    Bonjour Thomas
    Merci pour tout.
    Vous nous faites rêver, votre parcours est un magnifique exemple .
    Soyez sûr que nous levons les yeux vers le ciel en ayant une pensée pour vous.

  • julien says:

    Bonjour, mon fils Samuel aimerait que je vous envoie une photo de son montage en légo vous représentant dans l'espace... mais je ne sais pas comment vous l'envoyer ! Merci à vous si vous avez ce message ! En tout cas vous faites rêver aussi mes enfants 🙂

    • Adélaïde says:

      Bonjour Julien,

      Merci pour votre message. Vous pouvez envoyer la photo à l'adresse suivante et nous nous chargerons de la transmettre à Thomas :

      Thomas Pesquet - Centre européen des astronautes - EAC
      Linder Höhe
      51147 Cologne
      Allemagne

      À bientôt !

      L'équipe du blog Proxima

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Comment moderation is enabled. Your comment may take some time to appear.